Manipuler de la nourriture: Conseils pour le camping et la randonnée

Manipuler de la nourriture: Conseils pour le camping et la randonnée

En tant que campeur, il est de notre responsabilité d’empêcher tout type d’animaux de s’approcher de notre nourriture. La nourriture que nous, êtres humains, mangeons n’est pas adaptée à leur régime et rend les animaux dépendant, ce qui les rend vulnérables. Par example, les ours qui s’habituent aux humains courent un risque plus élevé d’être tués. 

Dans cette section nous vous donnerons des conseils sur :

  1. La conservation des aliments en général
  2. Conserver des aliments dans un camping
  3. Conserver des aliments en pleine nature
  4. Conseils d'utilisation de la nourriture

Tout genre d’animaux peuvent s’intéresser à votre nourriture et ce où que vous campiez. Que ce soit des souris ou autres petits rongeurs, mais aussi des ours, ils n'hésiterons pas à s'attaquer à un bout de votre tente ou de votre sac pour grignoter ce qu’il y a dedans.

1. Conseils de conservation des aliments

Conserver de la nourriture (et autres produits tels que les cosmétiques) loin des animaux dans un lieu de campement est tout un art. Alors voici quelques conseils généraux afin de ne pas rameuter la faune sauvage :

  • Ne jamais laisser de la nourriture ou des déchets à l’intérieur de votre tente.
  • Ne jamais laisser votre nourriture sans surveillance. Les geais, les écureuils et autres petits animaux attraperons votre nourriture en une fraction de seconde en plein jour. Tandis que d’autres animaux s’infiltrerons dans votre tente ou votre sac durant la nuit.

2. Conserver des aliments dans un camping

  • En journée, gardez toute votre nourriture hors de danger dans votre glacière ou votre voiture, même si vous êtes juste à côté, et surtout si vous partez en randonnée.
  • Durant la nuit, mettez toute la nourriture se trouvant à l’air libre (et votre glacière si vous en avez une), dans votre voiture ou dans un casier en métal si vous en avez un à votre disposition.

Les ratons laveurs et les ours sont très forts pour ouvrir des glacières. Certains fabricants vendent des glacières dites « anti-ours » mais vous aurez bien fait de rajouter un cadenas. Vous pouvez également accrocher votre sac en hauteur sur une branche d’arbre.

3. Conserver des aliments en pleine nature

Si vous partez camper dans un parc national ou dans une forêt avec des ours, et qu'il existe des règles spécifiques pour la conservation des aliments, alors suivez-les. 

Si vous partez dans une zone où il n’existe aucune régulation, vous pouvez adopter l’une de ces trois méthodes :

  1. Utiliser un casier en métal cadenassé
  2. Utiliser un baril ou un sac résistant aux ours
  3. Attacher votre nourriture en hauteur sur une branche ou un mât

Voici un récapitulatif des avantages et les inconvénients des méthodes de conservation des aliments résistants aux ours :

1 - LES Casiers en métal

Certains sites de campement fournissent de larges casiers ou armoires anti-ours dans lesquels vous pouvez placer votre nourriture, vos déchets et vos cosmétiques ; mais parfois, ceux-ci peuvent être communs, vous n’aurez donc aucune garantie qu’il y aura de la place pour votre nourriture. Il est également vital de fermer convenablement le loquet, autrement, vous pouvez être sûrs que les ours parviendront à prendre votre nourriture.

2 - LES barils anti-ours

Ces cylindres en plastique sont constitués d’un couvercle qu’un humain peut visser et dévisser (avec une pièce ou un tournevis). Ils sont conçus pour rentrer dans des sacs à dos et existent en plusieurs tailles, donc si vous partez en solo, vous pouvez en choisir un plus petit.

Vérifiez si la zone où vous allez camper est une zone où le baril anti-ours est obligatoire. Si un garde forestier vous arrête durant votre randonnée et que vous n’en avez pas, vous pouvez recevoir une amende.

Certains parcs nationaux vendent ou prêtent des barils anti-ours.

Cependant, si vous partez en été, où le pique touristique est au plus haut, ils n’auront probablement plus de barils à vous prêter, donc ayez toujours un plan B. Ces bocaux alimentaires empêchent également les ratons-laveurs de prendre votre nourriture.

➕ LES AVANTAGES :

  • Les ours n’arrivent que très rarement à les ouvrir
  • Vous pouvez les laisser posés sur le sol au lieu de les attacher en hauteur
  • Si le couvercle est fermé, ils peuvent servir de chaise de camping
  • Certains sont transparents, vous pouvez donc voir si votre précieuse barre de chocolat est toujours à l’intérieur ou non
  • Beaucoup d’ours ont compris que ces barils ne valaient pas la peine d’essayer de les ouvrir et partiront sûrement de votre campement s’ils en voient.

➖ LES INCONVÉNIENTS :

  • Lourd et volumineux (la plupart pèsent environ 1kg).

Notre conseil d’utilisation d’un baril anti-ours :

Scotchez du ruban adhésif fluorescent sur votre baril, ainsi, si vous entendez quelque chose de suspect durant le nuit, vous pourrez mieux voir ce qu’il se passe.

3 - LES SACS ANTI-OURS

Si un baril anti-ours n’est pas requit mais que vous voulez tout de même protéger votre nourriture des ours, dans ce cas un sac anti-ours est un bon choix. Ils sont fait de polyéthylène, un matériau que les ours ne peuvent pas arracher. Une couche en aluminium est vendue séparément afin d’empêcher l’ours de percer ou d’écraser le contenu.

 

Un sac en plastique anti-odeur (qui est aussi waterproof) est également vendu séparément pour mettre votre nourriture et vos déchets dans votre sac sans que l’odeur n’attire les ours.

Certains modèles repoussent également les marmottes, les souris et autres rongeurs, mais si vous partez dans un pays qui abrite des ours, optez pour un sac qui est spécifié contre les ours et qui a passé le test de l’Interagency Grizzly Bear Committee (IGBC).

➕ LES AVANTAGES :

  • Ils sont plus légers et compact que les barils

➖ LES INCONVÉNIENTS :

  • Certains parcs nationaux n’acceptent pas les sacs anti-ours comme méthode anti-ours de conservation d’aliments.
  • Un ours peut l’écraser (sans la couche d’aluminium) ou même transporter le sac ailleurs même s’il ne peut pas atteindre l’intérieur du sac.

Notre conseil d’utilisation d’un sac anti-ours :

Fermez consciencieusement le cordon et serrez le. Même si ces sacs peuvent être posés sur le sol comme un baril, il vaut mieux les accrocher en hauteur sur une branche. Les sacs anti-ours sont souvent blancs. Pour le différencier des autres, utilisez un feutre et écrivez votre nom ou bien dessinez quelque chose dessus, pourquoi pas un ours?  Si vous hésitez entre un baril ou un sac anti-ours, utilisez un baril pour la nourriture importante et un sac pour vos déchets et vos aliments moins importants. On imagine bien dans lequel ira votre barre de chocolat :)

    Suspendre votre nourriture

    Voici les méthodes principales pour suspendre votre nourriture :

    • Vous pouvez suspendre votre nourriture en hauteur sur une branche d’arbre
    • Dans certains campings, vous trouverez des mâts à cet effet, qui sont mieux que les branches d’arbre. Sur ces mâts, vous trouverez des crochets où vous pouvez disposer votre sac de nourriture ou votre sac à dos. Une barre en métal devrait être à disposition pour pouvoir placer votre sac à nourriture sur l’un des crochets
    • Ou vous trouverez un long câble en métal entre deux mâts, ce qui sera, dans la plupart des cas, plus facile pour y accrocher votre sac

    ➕ LES AVANTAGES :

    • Vous n’avez besoin d’aucun équipement. Une corde et un sac est tout ce dont vous avez besoin.

    ➖ LES INCONVÉNIENTS :

    • Si vous partez camper loin des arbres ou dans le désert, accrocher votre sac sur une branche n’est même pas une option
    • Accrocher de la nourriture sur un arbre peut être compliqué et peut prendre du temps
    • Certains ours savent déjouer ce système et arriver au sac

    Nos conseils pour suspendre la nourriture sur un arbre ou un câble :

    1. Nouez une corde de 15 ou 30 cm à quelque chose de lourd (utilisez une grosse pierre ou remplissez le sac de votre tente de cailloux) et jetez le sur une grosse branche ou un câble. Vous devrez sûrement faire plusieurs tentatives avant de réussir
    2. Une fois cette première étape terminée, détachez le contre poids et attachez votre sac à nourriture
    3. Suspendez votre sac à 3 ou 4 mètres du sol afin qu’un ours levé sur ses pattes ne puisse pas y accéder, et veillez à ce qu’il soit à environ 1 m d’écart du tronc

    4. Conseils d'utilisation de la nourriture

    La dernière chose que vous voudriez faire pendant vos vacances est de passer votre temps à courir aux toilettes. Il y a trois manières communes de tomber malade à cause d’un manque d’hygiène ou de conservation des aliments en camping :

    • La transmission des pathogènes de vos mains à votre bouche  (souvent après être allé aux toilettes)
    • Manger de la nourriture périmée
    • Une mauvaise manipulation de viandes crues

    Comment empêcher la transmission mains-bouche ?

    • Après être allé aux toilettes, lavez vos mains convenablement avec du savon et de l’eau chaude (hors du camp et hors d’une source d’eau fraîche)
    • Essuyez vos mains avec une serviette qui n’a pas été utilisée pour essuyer la vaisselle
    • Si vous ne pouvez pas vous laver les mains, utilisez une solution hydro alcoolique ou des lingettes
    • Lavez vos mains avant de cuisiner
    • Si vous prévoyez de partager un paquet d’apéritifs avec les autres, versez la nourriture du sac dans leurs mains. Ne laissez aucune main baladeuse non lavée rentrer dans le sachet

    Comment conserver la nourriture mise au frais afin qu’elle ne périme pas ? 

    Il y a des chances que vous ayez une glacière si vous partez faire du camping en voiture. Vous allez y mettre des aliments périssables tels que de la viande (surtout crue), du fromage, des œufs et du lait, à 5°C ou moins, pour qu'ils ne périssent pas.

    Voici quelques autres conseils supplémentaires :

    • Refroidissez la glacière avec des glaçons une heure avant d’y mettre de la nourriture
    • Remplissez des bouteilles en polycarbonate d’eau, de jus ou de lait et congelez les (laissez de l’espace dans la bouteille). Ceci vous permettra de conserver la fraîcheur de la glacière plus longtemps qu’avec des glaçons qui fondent rapidement, et vous pourrez boire la boisson lorsque vous n’aurez plus besoin de glace
    • Emballez la viande crue dans deux sachets différents de manière à ce que le sac ne fuit pas et que le liquide se répande sur les autres aliments ; congelez tout ce que vous ne consommerez pas le premier jour
    • Placez la nourriture que vous allez manger en premier au dessus. Placez la viande crue en dessous, où la glacière est la plus froide
    • Utilisez un thermomètre dans la glacière pour vous assurez de la température

    Comment manipuler de la viande crue au camping ? 

    C’est une bonne idée de couper la viande au préalable et de la placer dans un sac de congélation. De cette manière, vous aurez moins à laver au camping. Mais voici quelques astuces supplémentaires :

    • Comme vous le feriez à la maison, soyez vigilants lorsque vous manipulez de la viande crue. Après avoir découpé la viande crue au camping, mettez les bouts de viande dans votre casserole et lavez immédiatement la planche à découper, le couteau et vos mains dans de l’eau chaude (si possible) avant de toucher quoi que ce soit d’autre
    • Ne coupez jamais des légumes ou du fromage sur une surface contenant des résidus de viande
    • Tout emballage en plastique ayant contenu de la viande doit être mis dans deux sacs et placé dans votre glacière ou votre sac poubelle jusqu’à ce que vous retourniez à la maison, ou le jetiez dans une poubelle proche

    Nos derniers conseils pour manipuler de la nourriture :

    • Gardez les odeurs au loin : Cuisinez et lavez votre vaisselle (et vos mains) loin des tentes de manière à ce que les odeurs n’attirent pas d’animaux près de vous pendant votre sommeil. Utilisez un petit peu de savon liquide sans parfum.
    • Eau pour la vaisselle : Nettoyez tous les résidus de nourriture et mettez les dans une poubelle. Jetez l’eau usée dans une zone rocheuse si possible, très loin de votre campement.

    En espérant que ces conseils vous aiderons à passer une excellente randonnée! 

    ARTICLES LIÉS

    Merci pour votre lecture, cliquez sur le coeur, partagez ou commentez ci-dessous.