Sac de bivouac: Comment choisir

Sac de bivouac: Comment choisir

Les sacs de bivouac ont été inventés pour aider les grimpeurs qui voulaient une protection d’urgence contre la météo légère en plus de leur sac de couchage durant des descentes de plusieurs jours, particulièrement sur les grands murs.

sac bivouac.jpg

Aujourd'hui qui utilise des sacs de bivouac ? Les personnes qui :

  • Voyagent souvent en solo dans l’arrière pays.
  • Escaladent de longs murs qui prennent plus d’un jour à parcourir.
  • Campent durant un voyage à vélo de longue distance.
  • Désirent de retirer chaque gramme de leur charge.
  • Partent camper en hiver dans des grottes glacées.

Cet article vous donnera les bases pour la sélection d'un sac bivouac et comprend 3 parties :

  1. Les bases du sac bivouac
  2. Sac bivouac traditionnel ou abris moderne plus confortable ?
  3. Les facteurs du sac bivouac à prendre en considération

1. Les bases du sac bivouac

A son origine le sac de bivouac n'était rien de plus qu'une protection pour le sac de couchage en nylon imperméable - bien pour abriter les grimpeurs de la pluie, mais pas idéal pour ventiler les vapeurs produites par la chaleur du corps pendant la nuit.

Aujourd'hui, le design des sacs de bivouac ont deux niveaux de tissu :

Le bas contient en général du nylon durable recouvert d’uréthane de manière à le rendre waterproof. C’est le même matériel que celui utilisé dans les sols de tentes.
Le haut est souvent constitué de nylon Ripstop (un tissu plus léger et résistant) et traité avec un produit waterproof et respirable tel que le Gore-Tex®.

Pour peu de poids en plus, une tente minimaliste comme le sac bivouac ont maintenant deux fonctionnalités que l’on ne retrouvait pas dans les sacs de bivouacs traditionnels – une zone étendue recouverte pour la tête et une fermeture complète pour empêcher l’intrusion d’insecte et du mauvais temps.

Ces fonctionnalités supplémentaires ont aidé aux sacs de bivouac de monter en popularité, particulièrement chez les randonneurs légers.

2. Un sac de bivouac ou un abris confortable ?

Le sac de bivouac traditionnel

Il est principalement destiné aux alpinistes et randonneurs minimalistes. Il à deux fonctions de base :

  • Il garde le sac de couchage du campeur sec.
  • Il augmente sa capacité à chauffer de 5°C.

Si la tête d’un sac de bivouac reste ouverte, cela veut dire que l’humidité peut s’y frayer un chemin. Vous pouvez minimiser ce risque en tirant le cordon autour de votre tête pour l’ajuster. Ceci rend le trou pour la tête très étroit et ressemble plus à un trou pour le nez, ce que certaines personnes peuvent trouver contraignant. 

Des fonctionnalités qui valent la peine d’être considérées :

  • De multiples fermetures vous permettent de créer des trous pour les bras de manière à pouvoir ranger vos affaires ou bien cuisiner en étant toujours protégé par le sac bivouac.
  • Fermetures sur toute la longueur fournissent plusieurs options de ventilation.
  • Coutures scellées en usine pour un effet complètement waterproof.
  • Des sangles qui permettent de maintenir le matelas de sol en place.

Les Abris bivouacs

Sont des tentes basses qui incluent des panneaux en maille attachés à l’ouverture, plus des arceaux ou des anneaux qui empêcher le tissu de coller à votre peau. Ils vous permettent de chasser les insectes et la pluie, bien que les averses nécessitent de faire des évacuations pour rester sec.

Ils sont conseillés pour les backpackers qui voyagent léger tels que les cyclistes. Leurs coins fortifiés et l’espace pour la tête permettent d’avoir une zone de confort suffisante et une masse d’air qui est acceptable contrairement au sac traditionnel.

Dans les endroits pluvieux, cet type d'abris perd de son charme ; une tempête dans un abri bivouac, où on a aucun espace pour s’asseoir, cela peut-être dur à supporter.

3. Les facteurs du sac de bivouac à prendre en considération

Un sac bivouac est-il trop petit pour vous ?

Que ce soit le sac ou l’abri, tous les deux nécessitent d’avoir une mentalité Spartiate. Mais ne rejetez pas ce genre d’abri trop vite! 

Alors qu’une tente vous offre plus d’espace, une sensation d’avoir un toit sur la tête, dormir dans un sac de bivouac c'est comme dormir à la belle étoile – une expérience très libératrice. Vous êtes en même temps protégé des insectes et de la pluie par une barrière très fine.

Cependant, si les espaces trop étroits ne vous font pas sentir à l’aise, vous ne vous sentirez pas bien dans un sac à bivouac. Dans ce cas, optez pour une tente. Pour accéder à notre guide sur les tentes cliquez ici

Comment l’air circule-t-il dans un sac à bivouac ?

Des produits respirables et imperméables tels que le Gore Tex permettent aux vapeurs produites par la chaleur du corps d’être évacuée. Cela marche mieux lorsqu’un corps chaud et humide est dans un endroit doux et sec. Aérer manuellement en ouvrant une ouverture aide à contenir un niveau d’humidité suffisant intérieur.

Est-ce que la condensation peut être un facteur pour le SAc bivouac ?

Potentiellement, oui. Un sac bivouac est une tente à mur unique. Lorsque la vapeur s’échappe de votre corps ou des poumons, elle monte et rencontre l’air plus froid. À un moment, l’air ne peut plus transporter toute cette humidité, de sorte que certaines particules vont se stagner dans les tissus du mur traité. Dans une tente à deux murs, cette humidité passe par le tissu pour se stagner dans la bâche.

Est-ce qu’un sac de bivouac peut vraiment garder un sac de couchage sec ?

Lorsqu’il est mouillé, le tissu Gore-Tex produit parfois une sensation froide lorsqu’il touche votre peau, mais c’est seulement cela – une sensation, pas de mouillé. Une bonne ventilation peut aider à minimiser ces conditions.

Jusqu’à quel point puis-je être minimaliste ?

Sous une météo chaude, certaines personnes oublient le sac à couchage et dorment simplement dans le sac de bivouac. Dès que vous attendez un risque de plus et que vous dormez dans votre propre abris, alors le sac bivouac est une bonne solution.

ARTICLES LIÉS

Merci pour votre lecture, cliquez sur le coeur, partagez ou commentez ci-dessous.