Sac d'hydratation - Camelbak: Comment choisir

Sac d'hydratation - Camelbak: Comment choisir

Choisir le sac d'hydratation le plus adéquat pour vous est un processus simple décrit en 5 étapes ci-dessous :

  1. Choisissez selon l’activité
  2. Sélectionner un volume de réservoir
  3. Considérez la capacité du cargo
  4. Prenez celui qui vous correspond
  5. Les tuyaux et embouts

Après avoir lu cet article vous serez capable de savoir quel camelbak choisir

Quand vous commencez à utiliser un sac d'hydration, ses avantages deviennent évidents :

  • La commodité : Ne pas avoir à ralentir ou à s’arrêter pour prendre une bouteille d’eau. Si vous n’arrivez pas à tenir le tube en place (ce qui n'est, admettons le, pas toujours évident), l’hydratation est rapide, et sans effort – il suffit d'attraper, boire tout en continuant votre activité.
  • L'efficacité et performance : Puisque la consommation d’eau est plus facile avec un sac d'hydratation, vous allez avoir tendance à boire plus souvent, et un athlète bien hydraté est un athlète plus performant!
  • Le facteur tendance : Vous pouvez vous moquer de vos compagnons qui boivent à la bouteille de n’être plus à la mode et de perdre du temps chaque fois qu'ils doivent atteindre leur gourde :)

Le Osprey Raptor 10

Le gagnant de nos tests avec ses performances équilibrés en terme de son stockage, de sa stabilité et son l'utilité

1. Choisissez selon l'activité

Qui choisirez d’avoir un camelbak déjà équipé d’un réservoir? Qui aurait simplement besoin d’un réservoir? Quelle taille de réservoir et capacité de stockage du sac est la meilleure? Voici un tableau pour vous guider.

Comme le nom nous le laisse penser, les sacs d’hydration sont principalement conçus pour transporter de l’eau et quelques extras – du moins, dans la plupart des cas.

Voici quelques points à prendre en considération :

LES Randonneurs/backpackers/grimpeurs

Choisissez entre 2 options : Choisissez un sac conçu autour d’un réservoir pré-installé. Le réservoir est personnalisé pour s’adapter au sac, le rendant facile d’accès, rempli et propre.

Ajoutez un réservoir compatible au sac. De nos jours, tous les nouveaux sacs sont conçus avec un espace intérieur qui peut contenir un réservoir (et offre une fenêtre pour le tuyau). Si cela décrit un sac que vous avez déjà, ajoutez lui simplement un réservoir. Assurez vous que le réservoir rentre dans l’espace à l’intérieur de votre camelbak.

LES Coureurs de piste, joggers et marche rapide

Les camelbaks spécialisés « multisports » sont souvent légers, petits et stables. La capacité du cargo est cependant petite – suffisante pour contenir des clefs, un pack de gel et peut-être un petit coupe-vent.

Le Wacool 2L

Bien moins cher que la concurrence; c'est un très bon choix pour qui utiliseront leur camelbak quelques fois par an

LES Cyclistes

Un problème clef : équipement VS la taille. Les cyclistes rapides veulent un sac léger et stable.

Les cyclistes de montagnes

Tous les éléments du cyclisme – le cadre, les roues, les montées, les risques, les frissons – sont plus grands, donc en général les camelbaks le sont aussi. La place supplémentaire que le cargo offre se révèle la plupart du temps pratique.

L'EVOC Team Lite

Grâce à son confort, à son design discret et sa stabilité, le Team Lite est le camelbak idéal pour les fans de vélo ou de courses d'enduro

LES Snowboarders et skieurs

Comme les backpackers et les randonneurs, vous pouvez choisir un sac d’eau spécifique au sport avec des composants isolants, ajoutez un réservoir isolé à un sac ou « hiverné » un réservoir existant en ajoutant, disons, un tuyau, une valve ou un réservoir. Certains sacs conçus pour le sport de neige ont des sangles qui permettent de transporter la planche ou les skis. Certains sacs d'hydratation de sport de neige ont des réservoirs isolés, d’autres n’en ont pas.

2. Sélectionner un volume de réservoir

1 ou 1,5 litres

Un bon choix pour les petites personnes, les enfants, les cyclistes qui parcourent de court distances ou les cyclistes pro qui sont conscients du poids.

2 litres

La taille de réservoir la plus populaire. Il offre un bon équilibre entre le poids et le volume tout en fournissant une quantité d’eau suffisante dans la plupart des situations, mais qui nécessite de le remplir occasionnellement.

Le CamelBak Classic

Ce camelbak l'option économique idéale et facile à utiliser pour ceux qui n'ont pas besoin d'un grand réservoir d'eau

3 litres

Conçu pour le cycliste le plus assoiffé, le moins enclin à s’arrêter pour le remplir, ou pour les personnes qui explorent des terrains où l’eau se fait rare. Un litre d’eau pèse en moyenne 0.9 kg, le seul inconvénient à porter un réservoir de 3 litres (poids et volume) est assez évident. Mais un réservoir de 3 litres offre une excellente versatilité. Pour garder le poids au plus bas durant les trajets plus courts, prenez seulement la quantité d’eau suffisante pour ce trajet. Mais, si vous devez avoir 3 litres d’eau sur vous, ce camelbak vous permet de les avoir.

Le Deuter Compact

Ce camelbak est fait pour les climats chauds avec son système de dispersion d'air nous transpirons moins et l'eau reste plus fraîche

LA Taille de l'ouverture

Camelbak - ouverture

Les réservoirs de CamelBak peuvent contenir 1L et ont une ouverture de 8,89cm. (Quelques Camelbaks ont des réservoirs plus petits qu’1L). Cette ouverture plus large permet de pouvoir insérer des glaçons, et certaines personnes peuvent y rentrer la main pour pouvoir nettoyer plus efficacement l’intérieur du réservoir. 

Quelle quantité d'eau devez-vous boire ?

CamelBak recommande 1 litre d’eau pour 1h d’activité. Cependant, certains facteurs (température, élévation, santé de la personne, intensité de l’activité etc…) peuvent avoir un impact sur les besoin en hydratation de la personne.

En 2014, le tableau de la nourriture et de la nutrition de l’Institut de la médecine (qui fait partie de l’académie Nationale des sciences) a publié un rapport sur la recommandation de la consommation d’eau (et des minéraux). Alors que l’eau exacte à utiliser n’était pas spécifiée, les recommandations journalières pour les femmes étaient de 2,7L et de 3,7L pour les hommes. Cette figure inclut « l’eau totale » - l’eau peut venir de tout type de breuvage ET de nourriture. Environ 20% de la consommation d’eau journalière d’un être humain vient de la nourriture.

L’intensité des exercices et les températures élevées vont sérieusement augmenter les besoin en eau journalier d’une personne.

Camelbak - fun fact

Mais le plus grand risque qu’affrontent les athlètes actifs est la sous-hydratation et la déshydratation.

Faites le intelligemment. Comprenez les signes alertant de votre corps lorsque vous faite des activités dehors, particulièrement si l’intensité, la température ou l’élévation est plus élevé que d’habitude pour vous. Buvez régulièrement et généreusement, même avant que votre alerte à la soif ne se déclenche. Utiliser un système d’hydratation vous donne un avantage. Parce que les liquides sont tellement facile d’accès, vous boirez plus souvent, ce qui résultera de meilleurs performances.

3. Considérez la capacité du cargo

L’espace du cargo (chargement) dans les sacs d'hydratation varie selon l’utilisation prévue.

Le sac de backpackers/randonneurs le plus large offre jusqu’à 41L d’espace de cargo et offre assez de confort et de support de charge pour bien performer dans les aventures légères et rapides de nuit. D’autres sacs de randonné/escalade font en moyenne 26L  et peuvent être utilisés pour toutes activités en plein jour.

Les Camelbaks pour le cyclisme de montagne sont légèrement plus petit, avec un espace de cargo allant de 3L (juste assez d’espace pour stocker tuyau de remplacement, une recharge de CO2, un portefeuille et une bar d’énergie) jusqu’à 23L (suffisant pour une journée entière)

C’est pratiquement la même histoire pour les snowboarders et les skieurs. Certaines personnes veulent un espace cargo supplémentaire pour transporter une couche supplémentaire de vêtement. D’autres personnes veulent le plus petit sac d'hydration possible afin de ne porter qu’une veste et utiliser la chaleur du corps pour garder les liquides dégelés.

Les sacs d’hydratation des cyclistes de route et les bananes des coureurs one tendance à être les plus petits du groupe. La raison? Les camelbaks, conçus à la base pour les cyclistes, sont fait pour être léger sur le dos d’une personne et générer une résistance minimale au vent.

4. Prenez celui qui vous correspond

Camelbak - le modele qu'il vous faut

Plus grand n'est pas nécessairement mIEUX

Beaucoup d’espace de cargo peut être utile. D’autre part, les cyclistes n’ont pas besoin de beaucoup d’espace – suffisamment pour une veste, quelques outils, un tuyau de remplacement, des snacks et quelques autres bricoles. Gardez en tête qu’un sac d'hydratation plus large est moins aérodynamique.

LA Stabilité

Les camelbaks plus petits seront plus stables sur votre dos. Imaginez un sac remplit à ras bord et comment il se déplacera sur votre dos. Si vous savez que vous allez avoir des charges lourdes, optez plutôt pour une banane.

L'Organisation

Passez en revu l’inventaire de l’équipement que vous transportez. Est-ce que le sac peut contenir votre veste préférée? Est-ce qu’il a une poche où un outil peut être isolé du reste des autres objets? Fournit-il assez de place pour les snacks durant la durée de vos trajets?

Les modèles pour femmes et pour enfants

Quelques styles sont conçus pour convenir parfaitement à la morphologie d’une femme ou d’une jeune personne d’une plus petite taille.

5. Les tuyaux et embouts 

Les Tuyaux

La majorité des marques utilisent des tuyaux fait en polyuréthane, un matériau durable et qui ne s’emmêle pas. Néanmoins, le polyuréthane peut transformer le goût de l’eau en plastique.

Plus diminuer cet effet, faites un effort après chaque trajet et vérifiez que l’intérieur du tuyau est complètement sec. S’il peut se détacher du camelbak, déconnectez le tuyau et secouez le reste d’eau autant que vous le pouvez.

L’exposer directement au soleil peut aider à sécher un tuyau, mais évitez de choisir un coin ensoleillé qui peut chauffer et cuisiner le tuyau. À la place, choisissez un endroit bien ventilé.

Les Embouts

La silicone est un matériau utilisé très commun. Pression des dents modeste, à ne pas trop mâchouiller, il est tout ce dont on a besoin pour que l’eau s’écoule. Certaine personne mordent trop fort dans leur valve et les retirent de leur emplacement. 

Les embouts semblent être la zone du système d’hydratation le plus vulnérable aux fuites – ce qui n’est pas surprenant parce qu’ils font le plus d’action. Il n’est pas rare de devoir remplacer une valve une ou deux fois dans la vie du système d’hydratation.

Les autres composants

L’ouverture du tuyaux : C’est une fente qui permet à votre tuyau de se frayer un chemin entre le réservoir et l’extérieur du sac d'hydration. La plupart des sacs offrent deux ouvertures de manière à pouvoir positionner le tuyau vers l’épaule que vous souhaitez. D’autres n’offrent qu’une seule ouverture centrale. Vous pouvez aussi trouver des sacs qui ont une ouverture sur un côté. Si vous avez une préférence d’où vous voulez votre tuyau, choisissez un camelbak avec une ouverture qui correspond à ce que vous souhaitez.

Pinces : Vous recherchez une nouvelle façon de garder votre tuyau à portée de main ? Camelbak propose différents accessoires tels que le CamelClip, directeur de tuyau et piège à tuyau.

NOS Conseils d'utilisation

Avoir de l'eau froide :

1)  Remplissez le réservoir d’eau chaude pour résister à la congélation.

2) Réalisez régulièrement un « blow back » qui consiste à repousser l’eau qui reste dans le tuyau dans le réservoir. Si vous poussez l’eau hors du tuyau et qu’il retourne dans le réservoir, l’eau ne stagnera pas dans le tuyau et ne gèlera pas.

Avoir de l'eau chaude :

Il n’est pas mauvais de geler un réservoir et son contenu. Prenez juste soin de laisser de l’espace (approximativement ¼ de la capacité du réservoir) pour que le liquide se propage et se solidifie. Ne remplissez pas à ras bord et essayez de le geler ; si vous refermez le réservoir, il pourra potentiellement exploser. Vous pouvez également utiliser un réservoir et un tuyau isolant afin de préserver la température de l’eau froide durant les jours chauds.


Partager cet article avec vos amis s'il vous a plu


D'autres articles sur les sacs

Merci pour votre lecture!
Nous espérons que cet article vous aura apporté les réponses que vous cherchiez.
Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou si vous souhaitez partager vos idées sur le sujet.
En vous souhaitant les meilleures aventures au grand air...
L'équipe de rédaction d'ONO